Psy, soins et accueil, debout !!

Commission psy, soins et accueil à nuit debout.

manif 28, psy, soins, accueil, debout

Nous sommes de plus en plus de professionnels, patients, parents et personnes concernées par la psychiatrie, désirant porter haut et fort notre
mécontentement en ce qui concerne la loi de santé (Loi Touraine) instaurant les Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT), la disparition du secteur psychiatrique, la dégradation des moyens pour accueillir et soigner, les pratiques de contentions et la restriction à une conception neuro-biologique de la pathologie psychique et sa sur-médicalisation majoritaire en psychiatrie.
Nous sommes solidaires avec toutes les luttes engagées contre la destruction des acquis sociaux. Nous partageons le constat d'une dérive néo-libérale qui engendre de façon insidieuse, mais massive, la destruction du service public, éloignant du soin les personnes les plus fragiles et participant à un processus toujours plus marqué de leur précarisation, de leur exclusion et de leur enfermement.
Les GHT instaurés par la nouvelle loi de santé, énormes machines bureaucratiques, engloutissant la psychiatrie de secteur dans l'hôpital général et les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU), annulent définitivement la spécificité de la psychiatrie, comme cela a été le cas pour les formations des infirmier-ère-s et des médecins.
Ainsi, ARS (Agences Régionales de Santé), HAS (Haute Autorité de Santé), « recommandations de bonnes pratiques », « démarches qualité », « patients traceurs », « file active », « mutualisation des moyens », sont autant de termes d'une novlangue imposée, qui loin d'être sous tendus par des considérations cliniques nous éloignent de la relation et d'une pensée de l'autre et de sa complexité.
Il existe des équipes, des collectifs, des associations, qui résistent à cette pression normative et budgétaire de rentabilité. C'est pourquoi il nous semble vital que nos engagements dépassent les murs de la psychiatrie et que nous agrandissions ensemble les rangs des luttes qui convergent aujourd'hui.
C'est pourquoi nous avons souhaité créer cette commission afin de débattre ensemble de la psychiatrie, des soins psychiques et de l'accueil de l'altérité dans notre société.

Posté par a_la_folie à 11:52 - - Permalien [#]
Tags : ,


25 septembre 2018

DIMANCHE DE LA FOLIE ORDINAIRE, DIMANCHE 7 OCTOBRE.

Posté par a_la_folie à 15:00 - Permalien [#]

17 septembre 2018

Réunion "Fédérons nos pratiques"

22 septembre à 16 h au Lieu-dit - Paris 20e 

Posté par a_la_folie à 19:15 - Permalien [#]

19 juin 2018

MANIFESTE POUR UNE FEDERATION DES PRATIQUES RDV SAMEDI 30 JUIN

Samedi 30 juin 2018 à 16h
Au Lieu-dit, 6 rue Sorbier, Paris 20ème
Manifeste_pour_une_f_d_ration_des_pratiques2

Posté par a_la_folie à 07:53 - Permalien [#]

06 juin 2018

COMMUNIQUE DE SOUTIEN AUX PERSONNELS DU ROUVRAY

Communiqué de soutien aux personnels du Rouvray

Quand la Non-assistance à personne en danger

est nommée « progrès médical »

Reims, le samedi 2 juin 2018

Depuis plus d’une semaine un mouvement de lutte inédit se déroule dans le champ psychiatrique à l’hôpital psychiatrique du Rouvray. Après avoir commencé une grève illimitée depuis deux mois, des personnels ont décidé de se mettre en grève de la faim le 22 mai 2018 pour alerter et arrêter les destructions massives des soins prodigués aux patients des secteurs psychiatriques de cet hôpital.

Cette grève de la faim pour empêcher la fin de l’outil de soin lui-même est une forme extrême de lutte où la conflictualisation désormais impossible dans le champ social ne trouve que le lieu du corps pour s’exprimer.

Nous souhaitons soutenir les personnels en lutte ainsi que les patients et leurs familles qui sont l’objet d’une telle destruction du soin. « Les progrès médicaux », « les innovations dans les organisations de soins », les « améliorations de la qualité » ne sont que les mots publicitaires d’une non-assistance à personnes en danger généralisée à l’échelle d’un hôpital, d’une population et d’un pays.

Non-assistance à personnes en danger pour les patients et les soignants du Rouvray et d’autres hôpitaux en lutte.

Non-assistance à personnes en danger quand les formes de lutte des personnels deviennent difficiles voire inopérantes car ils pallient au quotidien les destructions entreprises depuis de nombreuses années.

Non-assistance à personnes en danger quand la conscience éthique devient souffrance.

Non-assistance à personnes en danger quand toutes ces réorganisations produisent des suicides au travail, des suicides de patients ayant des troubles psychiques, du désespoir et de la souffrance de leurs familles.

Non-assistance à personne en danger devant la grande difficulté d’accès aux soins, les carences voire les absences de soins, pouvant aller jusqu’au décès, chez les personnes prises en charge dans les hôpitaux généraux.

Cette non-assistance à personne en danger s’avère, en réalité, une non-assistance à société en danger.

Amplifions le cri poussé par les personnels du Rouvray, et faisons nous en l’écho afin qu’il devienne insupportable aux oreilles du pouvoir. Convergeons vers le Rouvray, convergeons vers tous les lieux en lutte, convergeons jusqu’à nous retrouver pour créer le contre-pouvoir nécessaire afin de conjuguer résistance au présent et création au futur.

Les 400 participants aux rencontres de la C.R.I.E.E

(Collectif de Recherche sur l’institutionnel et l’éthique) à Reims

http://lacriee51.blogspot.com/

_________________________________________________________________________________

Si vous voulez vous rendre sur place, n’hésitez pas à nous écrire !!

Bientôt plus d'infos !!!


Contact : psysoinsaccueil@riseup.net

Posté par a_la_folie à 07:43 - Permalien [#]


19 mai 2018

BIS REPETITA MANIFESTATIONS DU 22 ET 26 MAI 2018

UN VENT DE FOLIE SOUFFLE SUR LE MOIS DE MAI !

COMMUNIQUE_UNITAIRE_22_MAI_2018Tract_Solidaires

Aujourd'hui nous voulons empêcher la destruction du service public et occuper la rue pour faire entendre notre détermination à rester debout là où ils espèrent notre épuisement, à continuer à vivre lorsqu'ils essaient de tuer nos luttes, et surtout à nous unir là où tout semble être fait pour nous isoler et nous séparer. Un vent de folie souffle sur le mois de mai ! A nous d'entretenir sa puissance et d’augmenter sa portée.

Après les manifestations des 1er et 5 mai, rdv :

 

  • Mardi 22 mai : journée de grève et manifestation de la Fonction Publique.

Départ 14h00 de République.

Ci-joint le communiqué unitaire, appel de l'intersyndicale complète et tract de Solidaires.

 

Si nous ne formerons pas de cortège précis, identifié « psy », pour cette manifestation du 22, psy-soins-accueil appelle à défiler ensemble et en nombre

  • samedi 26 mai prochain à la manifestation « Marée Populaire » .

 

Rdv à partir de 12H30 devant la Maison de l'Architecture au 148 rue du Faubourg Saint-Martin, métro Gare de l'Est, pour créer ensemble banderoles, pancartes, chants et toutes autres façons de clamer ensemble notre détermination et notre engagement dans la lutte.

 

 

Posté par a_la_folie à 12:51 - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2018

UN VENT DE FOLIE SOUFFLE SUR LE MOIS DE MAI !

UN VENT DE FOLIE SOUFFLE SUR LE MOIS DE MAI !
 
Nous étions nombreu.ses.x, lors des Semaines de la Folie Ordinaire qui se sont déroulées en mars dernier en Île-de-France, à nous rencontrer autour de la question du soin en psychiatrie, de l'accueil, de l'altérité, et à interroger la politique actuelle dite de « santé mentale ». L'idée était de pouvoir se donner de l'espace, de l'air, pour vivre et penser les choses ensemble autour de débats, de spectacles, de films, et de commencer à construire un horizon commun, afin notamment de préserver et de continuer à construire des lieux où le temps de la rencontre est possible, où la création a sa place. Des lieux ressources, donc, pour "habiter le monde", pas toujours hospitalier, et se redonner du souffle ensemble. 

 
C'est ce fil qui a commencé à se tisser que nous vous proposons de continuer à tirer ensemble, en nous rejoignant d'abord,  sous la banderole A LA FOLIE, lors de la manifestation du 1er mai, pour grossir les rangs de cette colère collective qui gronde depuis des années, et y ajouter notre colère contre l’enfermement et l’usage des sangles dans les services hospitaliers qu’on légitime à coup de « bonnes pratiques », contre la médicalisation des enfants qu’on oblige à la performance à coup de médicaments stimulants, contre le contrôle bureaucratique des soignants, contre la réduction de leurs moyens de travailler, contre le muselage organisé de la parole des soignés. Manifester ensemble c'est aussi pouvoir se donner de l'énergie et de la force, là où il est parfois difficile depuis plusieurs années, de faire valoir son droit à manifester, face à une répression qui grossit, et à laquelle il faut résister. 

C'est ensuite au Louvre, que nous vous proposons de nous retrouver le 5 mai pour «  la fête à Macron et son monde »  et ainsi faire entendre collectivement la puissance et la force de notre désir d'autre chose ! Cela sera aussi l'occasion, pour ceux qui le souhaitent, de  prendre le temps de créer ensemble de nouveaux supports à nos luttes (banderoles, pancartes,...), d'habiller nos colères de nouveaux slogans, de construire donc ensemble la suite du mouvement, pour questionner la « politique de santé mentale », dans ce moment charnière où un grand nombre semble sortir à nouveau de son quotidien (cheminot.e.s,, étudiant.e.s,...), pour faire converger ses luttes, pour s'insurger contre ce «  demain »  qu'on veut nous imposer. C’est aujourd'hui que nous allons empêcher la destruction du service public qui est en cours, et occuper la rue pour faire entendre notre détermination à rester debout là où ils espèrent notre épuisement, à continuer à vivre lorsqu'ils essaient de tuer nos luttes, et surtout à s’unir là où tout semble être fait pour nous isoler et nous séparer. Un vent de folie souffle sur le mois de mai ! A nous d'entretenir sa puissance et d’augmenter sa portée. 
 
A bientôt !

 

 

MANIFS

Mardi 1er mai : Départ 14h30 à Bastille

Rendez-vous : de 13h45 à 14h15 sous la banderole A LA FOLIE, devant le cinéma MK2 au 4 bd Beaumarchais. A 14h15 nous partirons nous placer dans la manif.

Samedi 5 mai : LOUVRE

12 h : Pique-nique et concert - Place du Carrousel du Louvre

14 h : Manifestation à l'Opéra

 

Posté par a_la_folie à 18:15 - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2018

Semaines de la folie ordinaire, du 12 au 25 mars



Posté par a_la_folie à 20:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 février 2018

REPAS DE SOUTIEN pour la SDLFO A LA CANTINE DES PYRENEES DIMANCHE 25 FEVRIER à partir de 12H00

Les Semaines de la Folie Ordinaire (SDLFO) auront lieu du 12 au 25 mars prochain.

Psy-soins-accueil se met aux fourneaux et vous propose avec les bons soins de la Cantine des Pyrénées un REPAS DE SOUTIEN pour réunir quelques fonds pour la mise en place et la bonne organisation de ces deux semaines à venir.

 

Venez nombreux ce dimanche 25 février, (à partir de midi) !

Cantine des Pyrénées

77 rue de la mare, métro Jourdain, Paris 20ème

Programme SDLFO sur http://sdlfoparis2018.wordpress.com/ 

Posté par a_la_folie à 09:34 - - Permalien [#]
Tags :

08 février 2018

Prochaine réunion de Psysoinsaccueil

Chers amis.

Rendez-vous ce jeudi 15 fevrier prochain au Relais de Belleville (au 34 rue de Belleville 75020 Paris).

Salle du premier étage, et dès 19h30.

Comme de coutume,il est convenu que chacun s'acquitte au bar d'une conso.

En bref,

A bientôt !!

Posté par a_la_folie à 22:21 - Permalien [#]

12 janvier 2018

Réunion psysoinsaccueil du vendredi 12 janvier 2018

Bonjour chers Toutes et Tous.
La réunion de ce soir aura lieu à la salle Commission 1 ,au 1er étage de la Bourse du Travail, 3 rue Château d’Eau près de République
Heure de début: 19h30.
À tout à l’heure.

Posté par a_la_folie à 16:58 - Permalien [#]

04 janvier 2018

2018, réu le 12.01 à 19h30

Trés chers Tous !

Une année nouvelle de luttes nous attend..

A l'heure où "certaines ARS viennent de donner l'instruction (via le ministère de l'intérieur !)aux établissements psychiatriques de faire signer sous contrôle des cadres de santé, pour une transmission aux préfectures, les notifications d'obligations de quitter le territoire pour des patients hospitalisés sous contrainte." : ceci récemment dénoncé par l'USP (union syndicale de la psychiatrie) et le SPH (syndicats des psychiatres des hôpitaux)..Et  où l'on assiste à une dégradation entropique des outils de soins,des conditions de travail, des conditions d'accueil pour les patients (on parlera désormais "d'admission") ;alors que la maltraitance institutionnelle fragilise d'autant les malades de tous âges, leurs familles, les salariés de l'hôpital public et du privé, que la formation des professionnels devient peau de chagrin et idéologiquement portée; alors que le débat est tu, la parole muselée ou éreintée,les dérives sécuritaires affichées sans complexe aucun ;les multiples actions de résistances (dans le territoire entier de la France) pour continuer de soigner dignement :étouffées par des mass média ignorantes et à la botte...nous devons continuer de mobiliser, de faire acte de pédagogie , aller à la rencontre de familles privées d'alternatives et des étudiants (internes, étudiants des IFSI,éduc,psychomot etc...),de soutenir les patients qui militent pour le respect de leurs droits (bafoués tous les jours) et de leur dignité, de faire circuler les initiatives humbles et belles d'équipes qui s'obstinent à vouloir soigner et travailler avec humanité..et respectant la singularité de chaque patient et de son histoire.

Patients/Soignants/Familles/simples Citoyens Conscients : de nombreux collectifs et associations s'animent , des actions et des rencontres, des séminaires s'organisent à Paris et dans les régions , en Europe voire!

2018, et nous sommes plus que jamais là!

 

La prochaine réunion de psysoinsaccueil se tiendra le 12 janvier à 19h30 à Paris..Lieu à préciser

A très bientôt!.

 

Posté par a_la_folie à 21:38 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 décembre 2017

Compte-Rendu réunion du 1er décembre 2017

CR_psy_soin

Posté par a_la_folie à 14:42 - - Permalien [#]

02 décembre 2017

PROCHAINE REUNION PSYSOINSACCUEIL

Chers tous.

Vous êtes conviés à une prochaine rencontre PSYSOINSACCUEIL ce jeudi 14 décembre : 19h au Relais de Belleville (34 rue de Belleville ,20e)

Comme de coutume , les gérants nous laissent la jouissance de la salle du 1er étage ,et nous devrons chacun nous acquitter d'une consommation (modique) au bar.

L'on peut par ailleurs amener de quoi grignotter..

Pour info, le CR de la réunion dernière sera bientôt mis sur le Blog.

 

Posté par a_la_folie à 14:40 - - Permalien [#]

15 novembre 2017

Compte-rendu Réunion du jeudi 9 novembre 2017

Compte-rendu réunion du 9 novembre au Relais de Belleville 

 

Ordre du jour :

 

  1. Vie interne de la commission

  2. psysoinsaccueil et les manifs

  3. Retour et suite du groupe de travail qui s'est réuni le 22 octobre au sujet du TDAH

  4. La mailing-list psysoinsaccueil 

 

1.

Depuis sa formation, la vie de notre commission/collectif (discussion à reprendre sur ces termes) ne nous épargne pas des moments de tension et des situations de malaise venant soulever des questions quant à la place de chacun, à ce que cela fait à chacun d'être dans la commission. Où et comment parler des questions d'ambiance ?

Jusqu'à ce jour, les AG, réunions et rencontres ne sont pas suffisantes, voire ne permettent pas d'aborder ce que chacun éprouve plus ou moins bien à tel ou tel moment. Comment fait-on pour laisser de la place à ce qui ne fait pas partie de l'ordre du jour mais qui pourtant fait partie intégrante ce que nous sommes ? Nous faisons en effet avec nos humeurs, notre état d'esprit du moment. Question également de la mixité « soignants/soignés » des membres de la commission (terme qui ne convient pas forcément mais n'élude pas nos différences). Nous aimerions par souci de rigueur y porter attention pour envisager, d'une manière qui ne soit ni totalitaire ni trop formaliste, la mise en place d'espaces dédiés à une parole plus intime.

Mettre en place des espaces où parler de ces situations nous paraît être d'une nécessité incontournable.

Quid de la formalisation de ces espaces, quelles formules trouvées ? Mettre en place un tour de table au début ? En fin de réunion ? Proposer des rencontres pas nécessairement ouvertes, plus intimistes ? Créer des espaces interstitiels ?

Nous devons être plus rigoureux, tant par le souci d'affermir nos liens et de traiter des questions d'ambiance, que par le souci d'instaurer de la continuité d'une réunion à une autre, en reprenant et développant les sujets précédemment abordés. Les espaces interstitiels ne peuvent que favoriser cette démarche.

En bref, il nous faudrait des espaces multiples et différenciés pour nourrir et abreuver notre collectif, que s'y instaure une continuité, que s'y maintienne et s'amplifie une consistance fragile par nature.

Comment allons-nous ? Comment va la commission/le collectif ? Comment existons-nous ensemble ? Tant de questions à developper... Parce que tenter d'y répondre demande du temps, nous reprendrons ces points en début de réunion prochaine. L''idée de continuité commence par là !

  

2.

Nous commençons par rappeler les dates des prochaines mobilisations :

Jeudi 16 novembre : Intersyndicale Journée de mobilisation, de grève et de manifestation

Lundi 20 novembre : Grève générale du travail social

(Faut-il préciser encore l'objet de nos griefs ?)

Rappel historique sur la commission et sa formation, contexte de Nuit Debout et de la loi El Khomri, le temps des manifs et sa positivité quant à la construction d'émotions vives et fédératrices.

Le contexte a changé, quelque chose nous dépasse, ce n'est plus la centralité du travail, comment fait-on aujourd'hui ?

Sur ces dernières journées de mobilisations, psysoinsaccueil a continué à appeler à manifester en invitant à se rassembler et marcher ensemble. Au vu du petit nombre que nous avons été à la dernière manifestation du 10 octobre « sous la casquette psysoinsaccueil », ne devrait-on pas plutôt appeler à rejoindre les initiatives locales qui rassemblent plus de monde ces temps-ci (le collectif des salariés de Maison Blanche par exemple) ?

De plus, les manifestations sont certes une manière d'exister, de penser à comment on fait une occupation, mais la conjoncture nous amène à nous poser cette question : en parallèle de la rue, que fait-on ? Ne pas oublier nos idées, continuer à inventer, créer-fabriquer des objets locaux pour affirmer nos existences militantes. Et qu'en est-il de notre discours, de notre unité ?

 

3.

Les principaux concernés étant majoritairement absents ce soir, le point sera réabordé à la prochaine réunion.

 

4.

Blog, mailinglist psyoinsaccueil et mailinglist interne regroupant principalement les membres « actifs » constituent trois fils de communication pour la commission. Question de la mailing liste interne en cours : il faut peaufiner son mode de fonctionnement. 

 

POUR FINIR

Nous fixons les dates des prochaines réunions et ferons en sorte d'en décider à chaque fin de réunion pour annoncer celles à venir.

 

 

Vendredi 1er décembre pour qu’Humapsy puisse venir (lieu à déterminer)

Jeudi 14 décembre au Relais de Belleville

 

 

Posté par a_la_folie à 21:29 - - Permalien [#]

03 novembre 2017

PROCHAINE REUNION PSYSOINSACCUEIL

Pour Novembre, c'est reparti!

Vous êtes tous attendus ce 9 novembre 2017, au Relais De Belleville.

Adresse: 34 rue de Belleville dans le 20e , au 1er étage du café.

Nous avons la jouissance des lieux de 19h à 21h max.

Vous devrez vous acquitter d'une conso au bar..mais les patrons sont sympas, l'on peut y amener des trucs à grignoter et autres..

à bientôt!

 

Posté par a_la_folie à 20:30 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

CR du 5 octobre 2017


  
 Manifestation du 10 octobre :
    Les revendications sont  plutôt restreintes (CSG cotisations IRCANTEC, gel du point d'indice) mais enjeux
    plus larges: la défense des services publics contre la casse organisée par le gouvernement Macron.
    Le trajet (provisoire) Nation -> République.
    La Commission sera  présente, et  avec des banderoles.
    Le point de rendez-vous :
 RDV à 13h30 à l'angle de la rue Jean Pierre Thimbaud et du Boulevard Voltaire. un appel à mobilisation dans la foulée de cette réunion, ainsi qu'un tract que nous comptons distribuer lors de cette journée du 10.
Point fixe ou défilé ?
 Bandrerole "à la folie",ou pas ?
Cela dépend du nombre des volontaires.
 Préférence collégiale pour circuler dans le cortège , mais pour rester pertinents il faudra être visibles et nombreux.Nous aurons besoins de 5 personnes pour tenir "la dame ".Alterner les petites mains serait bienvenu..,et de quelques autres pour diffuser la doc dans et en périphérie du cortège.. Si la somme des présents ne suit pas , nous envisageons d'amener des pancartes (plus légères et maniables, même si moins fédératrices et reconnaissables).
L'idée d'un "stand" psysoinsaccueil n'est pas encore écarté

.
Semaine de la folie ordinaire :
            Dimanche 19 novembre il y aura une réunion de préparation.
 La semaine aura lieu en mars ou avril.
 Une idée à l'initiative de patients du Centre Artaud à Reims.,et qui se déroule en même temps que la semaine de Santé Mentale, organisée par les institutions, à Paris.
Beaucoup ne se retrouvent pas dans le concept de " déstigmatisation" tel qu'il est porté par les voix officielles.Et dénoncent une façon formatée de communiquer, l'idéologie et la sous jacense portées par la diffusion d'une certaine conception du soin, et qui exclue la parole des patients..et ce qu'ils constatent ,eux, de leurs quotidien.
Nécessaire alternative ,donc.
 L' idée lancée par Sophie Legrain (éditrice) depuis de nombreux mois, est "d'exporter"ce qui se fait à Reims depuis le Centre Artaud (concernant cette semaine là),plus largement en France.Il en fut question assez naturellement  en juin dernier au forum interclubs de Gennevilliers , ainsi qu'au dernier rassemblement du TRUC en septembre à La Chesnaie (près de Blois).

Apporter un volet artistique en même temps que parler de l'actualité des luttes, et penser les actions à venir, permettrait "d'ouvrir"les revendications militantes au plus grand nombre.
(Pièce de théâtre : "La méningite des poireaux".)
Ce serait bien si d'autres collectifs s'incrivaient dans ce mouvement.
Que ça devienne l'occasion de rencontres là aussi plus larges.
Y a-t-il déjà la maturité pour cela?
Nous poser la question n'exclut pas de multiples façon d'y répondre...et en tenant compte des moyens modestes qui sont les nôtres.
 Et de penser toute initiative comme légitimant, par principe, une manière humble d'accompagner nos luttes et enthousiasmes collectifs. Dans le cadre de cette semaine Psy Soin Accueil pourrait faire une AG dans un lieu public..
           - La faire être précédée d'une permanence ouverte dans la rue.
           - Avec une distribution de textes en parallèle.
            .
Lieux proposés: la Parole Errante (ils sont demandeurs), le théâtre de Gennevilliers.
Un mail sera envoyé à Julia (CSA)  pour lui demander de rejoindre l'organisation de la semaine.

Action à Nanterre (29 septembre):
        Il existe une vidéo qui a été diffusée par Gérard Pommier.
        Beaucoup de contradicteurs ou simples auditeurs inscrits ont été refusés à l'entrée et se sont fait rembourser les frais "pour des raisons de sécurité",  et pour "éviter un trouble à l'ordre public"..inédit à notre connaissance.(et ceci à l'endroit d'enseignants de ce même UFR où se tenait ce séminaire sur les TDAH)
        L'appel de Pommier était agressif, certes.
        Il y avait la crainte qu'il y aurait violence.
        Un petit meeting s'est tenu à l'extérieur avec la banderole "Tyraline".
        L'attitude de Pommier et de ses amis (environ 40) était assez fermée.
        Une quinzaine de personnes des 39, Psy Soin Accueil, etc.
Il y a eu finalement des discussions fecondes et respectueuses  avec certains participants, des familles pour l'essentiel très "demandeuses" d'informations alternatives..lesquelles sont reparties avec pas moins des 800 tracts que nous avions à disposition.
Il nous fut confié que les organisateurs avaient diffusé l'info qu'il y avait à l'extérieur des activistes "violents" et ont déconseillé aux participants(un millier environ,la plupart étant des parents ou des personnes diagnostiquées TDAH)  de sortir dehors.
La réunion de Nanterre était organisée par une association de parents (hypersuper), sponsorisée par les labos.Par ailleurs, un texte de Robert Debré sur le TDAH est affiché sur le site du Rectorat de Paris.Ce qui nous a passablement éberlué!
        Nous proposons qu'un texte soit élaboré et écrit par Psy Soin Accueil. Plusieurs textes d'ailleurs,car le sujet soulève des complexités qu'il convient d'aborder avec précision ,et en respectant les points de vues des parties..
        La critique ne doit pas être l'apanage des psychanalystes.L'écueil serait de figer le questionnement dans une lutte sur la légitimité des "sachants" ou bien des savoirs...et d'évacuer la responsabilité de chacun à penser ce que ce problème du TDAH dit de notre société aujourd'hui, et ce qu'il propose pour demain.
        Le cas de Ramus est intéressant..Les ambiguïtés soulevées pour son discours à l'Université s'accolant dans un étrange  paradoxe d'avec la teneur de ses interventions publiques.
Créer un groupe de travail sur la question nous a semblé important et circonstancié.
        Date de réunion pour ce groupe : dimanche 22 octobre, à 17 heures, chez Emmanuel.
        Nous anticipons ce travail un peu comme un fanzine thématique.


Organisation de Psy Soin Accueil :
        Liste Gmail ? Plutôt Framadate ou autre liste informatique
        Il faut qu'il : y ait 2 listes: une liste d'échanges et une liste de diffusion.
        Sur la liste d'échanges: une personne qui rentre ne doit pas être sortie.
        Que toutes les personnes qui sont sur la liste aient des droits élargis et que chacun puisse savoir qui participe à la liste : de cela nous sommes d'accord unanimement.
        Réunions d'accueil / Réunions d'élaboration
        Réunions (dans des lieux) ouverts / Réunions (dans des lieux) fermés.
        Il n'y a plus beaucoup la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes car nous ne sommes plus dans le contexte de 2016 , des Nuits Debouts, et sur une place publique.
D'où l'intérêt d'AG itinérantes et de permanences d'accueil .
Une fois par trimestre une AG thématique pourrait se tenir .Nous  y inviterions les patients et les familles.
Des réunions dans des lieux fermés et  dans un cercle plus délimité (lieu privé par exemple)pour traiter des questions plus confidentielles sont parfois nécessaires..Cela permettrait de résoudre certains conflits, ou d'anticiper doutes ou difficultés inévitables, en remettant à la fois du collectif dans tout ça.
        Besoin de créer un espace-temps pour accueillir de nouvelles personnes , peut être en amont d'une AG, de se donner une heure de rendez vous 30 à 40 mn avant les débats?
        Il peut y avoir 2 types de réunions.Peu importe en fait le nom qu'on leur donne.L'essentiel étant de s'entendre clairement sur leurs contenus au préalable.
        Réunions d'organisation / Assemblées Générales populaires, avec une fonction d'accueil portée par 2-3 personnes .

        Points non traités :
         -Comment se mobiliser pour défendre des camarades qui sont pris pour cibles dans leurs milieux professionnels, ou de soins (pour les patients).Beaucoup peuvent témoigner de dérives qui musèlent toute tentative d'amener le débat dans des institutions sclérosées par une organisation du travail verticale et écrasante, où la pensée est mutilée et les sanctions lourdes pour qui se risque seul d'en contester les principes.
Les conséquences idoines pour les patients ,eux comme tous,sommés de se taire et taire, sinon quà risquer l'exclusion ou la camisole.
Notamment penser à constituer un groupe de travail en sous commission pour plancher sur ces questions là.
        -Visite de la contrôleuse de l'ONU:
        -Inter-comité des luttes:Ville Evrard, Murets, Maison Blanche...
        -"Encore heureux": jeudi 16 novembre
        -Agressions policières contre la marche des hospitaliers (tract de Sud).

Posté par a_la_folie à 16:45 - - Permalien [#]

07 octobre 2017

MANIFESTATION DU 10 OCTOBRE 2017

Nous appellons à rejoindre la manifestation du 10 octobre contre la casse du travail social, contre l'austérité qui détruit l’hôpital public et transforme la psychiatrie en agent de contrôle social.
 
RDV à 13h30 à l'angle de la rue Jean Pierre Thimbaud et du Boulevard Voltaire. Plus de détails dans notre tract d'appel ! Soyons nombreu.ses.x !
 
Quid de la belle banderole "à la folie" ? Si vous voulez la voir dans la rue ce jour là, nous ne la sortirons qu'à partir de la 10eme personne ayant annoncé sa présence parmi nous par mail (psysoinsaccueil@riseup.net). Car il faut du monde pour la porter et se relayer... Et n'hésitez pas à ramener vos pancartes, banderoles ou autres joyeusetés !
 
à bientôt !

Posté par a_la_folie à 18:57 - - Permalien [#]

28 septembre 2017

Communiqué des 39, groupe enfance.

Communiqu_39TDAH

Posté par a_la_folie à 19:32 - - Permalien [#]