UN VENT DE FOLIE SOUFFLE SUR LE MOIS DE MAI !
 
Nous étions nombreu.ses.x, lors des Semaines de la Folie Ordinaire qui se sont déroulées en mars dernier en Île-de-France, à nous rencontrer autour de la question du soin en psychiatrie, de l'accueil, de l'altérité, et à interroger la politique actuelle dite de « santé mentale ». L'idée était de pouvoir se donner de l'espace, de l'air, pour vivre et penser les choses ensemble autour de débats, de spectacles, de films, et de commencer à construire un horizon commun, afin notamment de préserver et de continuer à construire des lieux où le temps de la rencontre est possible, où la création a sa place. Des lieux ressources, donc, pour "habiter le monde", pas toujours hospitalier, et se redonner du souffle ensemble. 

 
C'est ce fil qui a commencé à se tisser que nous vous proposons de continuer à tirer ensemble, en nous rejoignant d'abord,  sous la banderole A LA FOLIE, lors de la manifestation du 1er mai, pour grossir les rangs de cette colère collective qui gronde depuis des années, et y ajouter notre colère contre l’enfermement et l’usage des sangles dans les services hospitaliers qu’on légitime à coup de « bonnes pratiques », contre la médicalisation des enfants qu’on oblige à la performance à coup de médicaments stimulants, contre le contrôle bureaucratique des soignants, contre la réduction de leurs moyens de travailler, contre le muselage organisé de la parole des soignés. Manifester ensemble c'est aussi pouvoir se donner de l'énergie et de la force, là où il est parfois difficile depuis plusieurs années, de faire valoir son droit à manifester, face à une répression qui grossit, et à laquelle il faut résister. 

C'est ensuite au Louvre, que nous vous proposons de nous retrouver le 5 mai pour «  la fête à Macron et son monde »  et ainsi faire entendre collectivement la puissance et la force de notre désir d'autre chose ! Cela sera aussi l'occasion, pour ceux qui le souhaitent, de  prendre le temps de créer ensemble de nouveaux supports à nos luttes (banderoles, pancartes,...), d'habiller nos colères de nouveaux slogans, de construire donc ensemble la suite du mouvement, pour questionner la « politique de santé mentale », dans ce moment charnière où un grand nombre semble sortir à nouveau de son quotidien (cheminot.e.s,, étudiant.e.s,...), pour faire converger ses luttes, pour s'insurger contre ce «  demain »  qu'on veut nous imposer. C’est aujourd'hui que nous allons empêcher la destruction du service public qui est en cours, et occuper la rue pour faire entendre notre détermination à rester debout là où ils espèrent notre épuisement, à continuer à vivre lorsqu'ils essaient de tuer nos luttes, et surtout à s’unir là où tout semble être fait pour nous isoler et nous séparer. Un vent de folie souffle sur le mois de mai ! A nous d'entretenir sa puissance et d’augmenter sa portée. 
 
A bientôt !

 

 

MANIFS

Mardi 1er mai : Départ 14h30 à Bastille

Rendez-vous : de 13h45 à 14h15 sous la banderole A LA FOLIE, devant le cinéma MK2 au 4 bd Beaumarchais. A 14h15 nous partirons nous placer dans la manif.

Samedi 5 mai : LOUVRE

12 h : Pique-nique et concert - Place du Carrousel du Louvre

14 h : Manifestation à l'Opéra