Nous sommes quelques uns, membres du personnel du Centre Hospitalier Les Murets, à avoir pris l'initiative, depuis un mois environ, de mettre en place dans notre établissement un comité de lutte contre les GHT.

Nous avons pris contact avec les organisations syndicales qui ont accepté de s'y associer et ont mis leurs moyens à notre disposition.

Nous avons interpellé la CME. Sa présidente a réaffirmé la position suivante : demande d'un GHT à deux avec les hôpitaux de Saint Maurice en association avec l'hôpital d'instruction des armées de Bégin. Elle a adressé une lettre ouverte aux élus pour leur demander leur soutien. Un communiqué de presse, signé avec le Président de la CME des Hôpitaux de Saint-Maurice, a été publié.

Devant le constat de points de vue divergents, il nous a semblé souhaitable de défendre une position de compromis en optant pour le mot d'ordre commun: « NON AUX GHT IMPOSÉS ». Rappelons que la direction des Murets est favorable à la décision de l'ARS qui prévoit un GHT à 5 avec les CHI de Créteil et de Villeneuve Saint Georges, «adossé» au CHU Henri Mondor.

Pour l'instant, aux Murets, la mobilisation reste faible. L'ignorance des enjeux du mouvement actuel prédomine au sein de l’établissement. Pour que l'information soit mieux diffusée dans les services, il est nécessaire que nous allions à la rencontre de nos collègues sur nos lieux de travail pour échanger de vive voix.

Nous nous réunissons tous les mardis de 13 h00 à 14h00 au sein de l'hôpital.

Il est aussi important qu'à l'occasion du mouvement actuel, nous puissions, en lien avec les patients et leurs familles, proposer des modalités de soins, des actions et des informations qui témoignent au quotidien de notre attachement aux pratiques que nous défendons.

Enfin, compte tenu des menaces extrêmement inquiétantes qui pèsent sur la psychiatrie de secteur, au delà même de la question des GHT, il est indispensable que nous nous associions au mouvement des autres hôpitaux qui se mobilisent pour la défense d'une conception humaniste et ouverte de la psychiatrie.

Le collectif naissant a pour vocation à s'étendre, nous avons besoin de tous les soutiens, conseils et idées.

Nous vous faisons part de notre volonté d'alliance pour mener les actions prochaines tel que le rassemblement du 31 mai devant le Ministère de la Santé.

Le comité d'action des Murets.